Une extraordinaire découverte

Une extraordinaire découverte

Vous avez déjà essayé ou seulement entendu parler des lunettes de réalité virtuelle, et des admirables progrès que leur usage permet d’envisager. Vous chaussez ces lunettes et vous êtes immergés dans un monde fait d’informations qui parviennent à votre cerveau par vos sens, essentiellement par la vue et l’ouïe (lunettes et oreillettes, écrans et enceintes connectés), parfois par la proprioception (fauteuil articulé, cabine de pilotage).

Un progrès considérable vient d’être effectué dans notre laboratoire. Plus besoin de lunettes, d’oreillettes ni de fauteuils. On va pouvoir se débarrasser de tous ces matériels dispendieux, et même du téléphone portable. Il suffira de se promener dans les rues, d’observer et d’écouter les personnes rencontrées, parfois d’entamer avec eux un vrai dialogue d’êtres humains. On pourrait alors se faire une représentation de ce que certains appellent déjà la « réalité non virtuelle ».

Des conséquences incalculables en sont attendues dans le monde scientifique et pour l’éducation des jeunes et des adultes. Ces nouvelles technologies – qui s’inspirent tout de même de technologies éprouvées depuis la nuit des temps – semblent à la portée de tous, très intuitives et ludiques.

Des applications sont même envisageables dans la sphère politique, même s’il faut pour cela vaincre les résistances de grands groupes de pression.

Marc

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.